Conteurs invités en 2021

- Amandine Orban de Xivry
Amandine Orban de Xivry est conteuse. Ça lui est tombé dessus quand il a été temps pour elle de plonger dans le réel et c’est peut-être ce qui l’a sauvée ! Elle mêle l’écriture et l’oralité, le répertoire traditionnel et les récits de création, le travail en solitaire et les émulsions collectives. A travers les histoires, elle guette les collisions et à chaque big bang intime et se réjouit de voir que le mur entre réalité et fiction est souvent plus poreux qu’elle ne le pense.

- Arleen Thibault
Originaire du Québec, Arleen Thibault a fait la rencontre du conte et des arts traditionnels par le biais de la danse. Depuis, elle s’est produite sur de nombreuses scènes de la francophonie. Explorant le répertoire traditionnel autant que les nouvelles avenues du conte, elle accompagne ses récits rythmés à l’harmonica et aux pieds. Reconnue pour ses qualités d’interprétation, son expressivité et sa forte présence sur scène, elle fait vivre des univers colorés et humoristiques.

- Luigi Rignanese
Luigi Rignanese est conteur musicien. Depuis 10 ans, il est invité dans le monde entier pour présenter ses contes en musique. Tous les étés, il a baigné dans les veillées du sud de l’Italie. Famille et voisins se retrouvaient sous l’unique lampadaire pour parler et chanter jusqu’à l’arrivée de la fraîcheur, tard dans la nuit.
Puis, il a étudié les traditions populaires, tarentelles piquées et récits mythologiques à la sauce catholique, il a joué et chanté sur les places calabraises, romaines, parisiennes et de Navarre….

- Thierry Bénéteau
Conteur, musicien, mais aussi jardinier, rêveur… C’est un baladin qui aime la Terre. Dans son jardin, les histoires poussent à leur guise. Il en prend soin. L’enfance bourdonne comme un essaim d’abeilles. Peut-être au gré du vent, un petit air d’accordéon, une ritournelle tambourinée viendront vous chatouiller l’oreille. Thierry raconte avec tendresse et malice. Il coud ses histoires, en fait du patchwork, tout en veillant à garder la force des contes lissés comme les pierres d’un rivière. Et l’on prend goût au monde, à l’écouter.